Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 11:10
Ah, j'entends d'ici des voix s'indigner : il ne peut y avoir de "vin" qu'à partir de raisin... Oui, je le sais bien, mais comment mieux faire comprendre de quel type produit il s'agit...

Car la méthode d'élaboration est presque la même, pour aboutir à une boisson alcoolisé à 13,5 %...

Je dois avouer que je ne connaissais pas cette boisson. C'est Luis, le Chef Concierge "Clefs d'Or" d'un des hôtels où nous faisons les stages, qui a voulu me faire déguster cette curiosité vosgienne...

Je ne savais pas bien à quoi m'attendre. Il y a très longtemps que je n'ai pas mangé de compote de rhubarbe, mais j'en ai gardé un très bon souvenir de mon enfance... Ce petit goût acidulé malgré le sucre, qui me faisait grimacer en même temps que je me régalais...

C'est avec des amis amateurs de vin que j'ai débouché la bouteille, sans leur dire de quoi il s'agissait... La couleur d'abord est inhabituelle : une robe très claire, presque blanche, d'une limpidité cristalline. Au nez, assez aromatique, les langues se délient : "On dirait un Tokay de Hongrie", me dit-on... Ah, c'est vrai qu'au premier nez, des arômes d'agrûmes et de quelque chose qui ressemble à des fruits exotiques pourrait y faire penser... Mais évidemment, quand on sait ce que c'est, on reconnaît plutôt le fruit d'origine... Après aération, c'est la rose qui prend le dessus... Etonnant ...

En bouche, on ne retrouve pas l'acidité dont j'avais gardé le souvenir dans les compotes de mon enfance. Le sucre n'est pas trop présent, équilibré sans doute grâce à l'acidité naturelle du fruit, avec une très légère amertume en fin de bouche...

Avec quoi servir cette boisson étonnante... Evidemment, j'avais pensé à un dessert à la rhubarbe, mais je n'en ai pas trouvé bien que ce soit la saison... Finalement, craignant une certaine acidité, j'ai préféré m'orienter vers un dessert bien sucré pour équilibrer... allez, soyons honnête, très sucré même : un riz au lait de coco avec de la confiture de lait (vous le savez, c'est mon péché mignon depuis que je suis allée en Argentine !). L'accord est plutôt intéressant, le lait de coco s'harmonise très bien aux arômes fruités du "vin de rhubarbe"...

Deux derniers points à noter :

- sur la bouteille sont notés les ingrédients : rhubarbe... eau et sucre... Ah, voilà qui diffère du vin ! On vous l'avait bien dit, que ce n'était pas du vin !
- il vaut mieux le boire très rapidement. N'ayant pas fini la bouteille, nous l'avons terminée le lendemain : les arômes étaient beaucoup plus discrets...

Pour le trouver :

Cédric Brylka
Domaine Beaucerf
1 Route de Remiremont
88310 Ventron
Tél. : 03 29 23 99 57

Quelques recettes de riz au lait de coco :
- celle d'Aude sur Epices et Compagnie
- une autre outre-Atlantique, chez Miss Diane, au Canada
- celle d'Eric sur A Boire et A Manger, que je regrette de ne pas avoir vue avant, le riz au lait de coco safrané et mangue caramélisée (je suis sure que l'accord aurait été très intéressant avec ce "vin" de rhubarbe !)

Emmanuel, notre sommelier de charme, ne pouvait que connaître cette spécialité, qu'il nomme "blanc moëlleux de rhubarbe", et donne sur son blog quelques explications intéressantes...

Bonne dégustation !


Corélie Vinault

Partager cet article

Repost 0
Published by Corélie VINAULT - dans Saveurs
commenter cet article

commentaires

Sylvie 27/03/2009 14:17

J'ai lu avec beaucoup d'attention cet article auquel je voulais apporter une précision, car le fameux "blanc moelleux de rhubarbe" des Vosges dont parle Emmanuel, sommelier-consultant sur Paris, est l'inimitable "Crillon des Vosges" que l'on peut trouver à  : Rasey - 88 220 XERTIGNY - 03.29.30.83.78. ou chez des cavistes, des épiceries fines ou encore sur internet : www.crillon-moine.fr  .Un blanc moelleux pour lequel le mot "vin" ne peut être attribué puisqu'il ne contient aucune trace de raisin.Sur le domaine, vous pouvez y trouver également le " Blanc des Vosges " ( blans sec de rhubarbe ) et toute une gamme de pétillant toujours provenant uniquement de la rhubarbe.Actuellement de grands palaces proposent le "Crillon des Vosges" à leur clientèle, il est distingué par les plus grands sommeliers et chefs de la gastronomie mondiale. C'est avec grand plaisir que je propose de vous le faire déguster.

Vigne et Sens 28/04/2009 21:05



Merci pour cette précision. Je n'ai moi-même pas goûté le "Crillon des Vosges" mais Emmanuel en parle en effet parfois en stage.



Présentation

  • : Oenologie, gastronomie... Vigne & Sens le blog
  • Oenologie, gastronomie... Vigne & Sens le blog
  • : Informations sur le et les vins, les terroirs, les vigneronnes et vignerons. Aspects gustatifs des vins mais aussi aspect environnemental de la culture de la vigne et de la production de vins.
  • Contact

Gros plan sur

FormuleDuo3



 

Partenariats

COOKUT

LOGO MRNESTERlogo VOTRESOMMELIER

Sélectionné par

 

LOGO ORSERIE